Qu'en pensez-vous ?
Portrait – Mo Abudu, la reine du cinéma Nigérian qui embrase Nollywood

Portrait – Mo Abudu, la reine du cinéma Nigérian qui embrase Nollywood

Surnommée  la  “Nigerian Winfrey” par Slate Afrique, Mo Abudu de son nom complet Mosaunmola Abudu a été désignée par le journal Forbes comme la femme la plus performante d’Afrique. Connue et reconnue à travers le monde grâce à ses films comme The Wedding party, c’est pourtant bien loin des plateaux télé que tout a commencé.

Une visionnaire dès l’enfance

Pour mieux comprendre d’où vient son goût pour les médias, il faut remonter à son enfance. Confrontée aux moqueries de ses camarades, elle se rend compte très jeune de l’ignorance et de la méconnaissance du continent africain et de ses peuples. Cette méconnaissance, due pour la plupart à une image négative véhiculée par les médias, a alimenté un désir brûlant de contribuer un jour à réécrire l’histoire africaine à sa manière.

À l’âge de 7 ans, sa famille déménage et retourne s’installer au Nigeria.

Quelques années après, elle repars en Angleterre non pas pour faire des études dans le journalisme, mais dans les ressources humaines où elle décroche une maîtrise à l’université de Westminster, domaine au sein duquel elle commencera sa carrière.

Des ressources humaines au petit écran

Malgré une carrière prometteuse,  notamment avec la création de sa propre agence, Mo Abudu n’a pas fait une croix sur son rêve d’enfance, celui de raconter l’histoire de l’Afrique dans toute sa diversité.

Sans expérience véritable, elle parvient à lancer Inspire Africa, une plateforme qui célèbre la culture et la diversité africaine. Sa première création est l’émission Moments with Mo; un talk-show quotidien, diffusé dans 49 pays africains où Mo Abudu accueille des célébrités, des gouverneurs, des présidents, des prix Nobel… Elle lance par la suite une chaîne de divertissement, Ebony Life TV une chaîne de divertissement qui propose plus de 5 000 heures de films dramatiques, des talk-shows, du divertissement et du contenu factuel créées et diffusées sur la chaîne. Enfin, elle crée Ebony Life Films, une unité de production cinématographique en 2014.

Son premier film en tant que productrice est Fifty – résultat d’un travail acharné qui commence enfin à payer, en témoignent les sollicitations reçues d’ABC, Sony et Netflix et de plus en plus de producteurs étrangers.

Une entrepreneure philanthrope

Mais au-delà de la volonté de changer la perception du continent africain, Mo Abudu veut insuffler un nouvel état d’esprit dans la société africaine : un esprit d’unité. Pour cela, elle a créé la Fondation Inspire Africa.

Cette organisation, à but non lucratif, a pour objectif de collecter des fonds pour la mise en œuvre d’initiatives de transformation de la société. Elle y a d’ailleurs développé un refuge pour les enfants des rues appelé The Harbour.

Jim Morrison disait : “ Celui qui contrôle les médias contrôle les esprits”. Un pouvoir dont Mo Abudu a conscience et qu’elle utilise a bon escient pour montrer l’immensité et la richesse de notre continent.

Voir les commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2021 African Leadhers Magazine. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut